Saviez-vous que le concombre se mange aussi cuit ? Il existe différents modes de cuisson du concombre. Voici quelques astuces pour ceux qui découvrent que ce légume frais et léger ne se déguste pas uniquement en salade.

Concombre en cuisson ou cru, comment le préparer ?

Avant de songer à la cuisson du concombre, voici quelques informations sur les qualités nutritionnelles de cet aliment cultivé partout dans le monde : le concombre appartient à la famille des cucurbitacées, ce qui le classe avec des légumes comme les courges ou les cornichons. Ses apports nutritionnels font de lui le champion des adeptes de la cuisine légère. Gorgé d’eau à 96 %, le concombre est riche en en vitamines, minéraux et oligo-éléments ainsi qu’en polyphénols. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Plein de surprises, le concombre se prépare très facilement. Il fallait naguère le faire dégorger pour éviter le goût légèrement amer dû à une croissance ralentie par les variations d’humidité. De nos jours, les jardiniers ont développé des graines hybrides et le faire transpirer n’est plus une nécessité. Au contraire, lorsqu’il n’est pas plongé dans le sel pour en retirer l’excédent d’eau, cette cucurbitacée garde un croquant sympathique en bouche.

Cru, le concombre se débite en tranches fines ou en dés. Faut-il en ôter la peau ? C’est désormais une question de choix personnel. La peau de ce légume contient du phénol connu pour ses propriétés antioxydantes. Cultivé dans un environnement biologique et sans pesticides, vous pouvez le croquer entier sans danger.

Toutes les cuissons du concombre

Les soupes chaudes ou froides

Si on évoque la cuisson du concombre, on pense le plus souvent à le boire sous forme de soupe, chaude ou froide.

Les veloutés froids sont très appréciés en été pour la sensation de fraîcheur qu’ils apportent. Agrémentés de feuilles de menthe ou passé au mixeur avec du piment d’Espelette, ils ont une saveur incomparable. Vous pouvez aussi concocter des bouillons de concombre au yaourt ou au fromage blanc.

Les potages au concombre se déclinent presque à l’infini avec des ingrédients aussi simples que des pommes-de-terre, un oignon, un bouillon de cube et un litre d’eau. Vous le parfumez à l’envi avec du curry, du paprika ou des herbes aromatiques comme le thym.

Les plats cuisinés : des recettes express faciles

Peler les primeurs et les couper en lamelles ne vous prend que quelques minutes. Il vous reste à les saisir à feu vif avec du beurre fondu. Lorsqu’il est devenu translucide, vous ajoutez de la moutarde, un peu de sel et de poivre. Cuisez encore cinq minutes avant d’ajouter crème fraîche et ciboulette et dégustez !

Voilà un exemple de la cuisson du concombre à la poêle. Vous préférez le cuisiner dans une sauteuse ? C’est tout aussi simple pour un résultat délicieux. Pour une version indienne, mettez un peu de curry et de gingembre. Vous affinez votre plat avec quelques amandes effilées, des raisins frais ou secs et un yaourt. En 20 minutes, vous obtenez une assiette 100 % végétarienne.

Le concombre se marie avec le jambon cru ou le poulet et vous régalez toute la famille. Il s’accommode de la cuisson rapide au four à micro-ondes. Il s’ébouillante également ou se cuit à la vapeur pour en garder tous les nutriments.

Vous l’aurez compris, le concombre offre une originalité insoupçonnée. Vous pouvez improviser presque à l’infini pour le plus grand plaisir des grands et des petits. Faites confiance à votre imagination !